Accord droits familiaux

/Accord droits familiaux
Accord droits familiaux2019-05-15T12:01:47+00:00
L’accord « Droits familiaux » a été signé par la CFE-CGC, la CFDT, la CGT et la CFTC. Seule, FO n’a pas été signataire, suivant l’avis majoritairement exprimé par ses militants et les salariés, et considérant l’aspect globalement régressif des évolutions proposées (pertes inacceptables pour les femmes et les familles nombreuses, progrès mineurs pour les hommes, réduction des primes et jours de congés pour évènements familiaux, droits de congés parents soumis à autorisation de l’employeur, etc.) et à un nivellement par le bas en fait d’une prise en compte réelle des évolutions sociales et sociétales.
 
Pour FO Énergie et Mines, moderniser signifie adapter les droits existants aux évolutions de la société et, au besoin, en ajouter de nouveaux, et non pas les réduire ou les supprimer.
 
A contrario, des réelles avancées ont été considérées sur les avenants Aide aux Frais d’Études (AFE) et Prévoyance sous le volet aide aux aidants. C’est la raison pour laquelle FO a été signataire de ces 2 avenants qui intègrent, pour partie, la question des droits familiaux.
 
Pour que chacun puisse prendre la mesure de ces évolutions, nous vous proposons un récapitulatif de nos fiches pratiques adressées au cours de ces dernières semaines, détaillant les altérations faites au Statut et les quelques améliorations consenties.
 
Les mesures relatives à l’AFE et à la prévoyance sont applicables dès janvier 2018. S’agissant des autres dispositions, notamment sur le congé parent en lieu et place des journées « mères de famille », elles entreront en vigueur en janvier 2019.