CONSEIL SUPÉRIEUR DE L’ÉNERGIE DU 7 JUILLET 2020

//CONSEIL SUPÉRIEUR DE L’ÉNERGIE DU 7 JUILLET 2020

CONSEIL SUPÉRIEUR DE L’ÉNERGIE DU 7 JUILLET 2020

Nouveaux dégâts sociaux de la transition énergétique

Fermeture des centrales à charbon

Le Conseil Supérieur de l’Énergie s’est réuni le 7 juillet avec à l’ordre du jour l’examen d’un projet d’ordonnance d’accompagnement social de la fermeture des centrales thermiques au charbon.

Rappelons que c’est la Loi Énergie Climat de 2019 complétée par la PPE récemment publiée qui prévoit l’arrêt des centrales au charbon d’ici 2022. Les sites concernés sont au nombre de 4 ; 2 à EDF, Le Havre et Cordemais, 2 pour Gazel Énergie, Saint-Avold et Gardanne. Avec les sous-traitants, sans compter les emplois induits dans les bassins d’emplois déjà en difficulté, ce sont plusieurs centaines d’emplois qui sont concernés.

Cette fermeture programmée, n’aura qu’un impact résiduel sur le bilan carbone de notre pays. S’ajoutant à la fermeture récente des deux réacteurs de Fessenheim, elle interviendra alors même que la sécurité d’approvisionnement électrique pour le prochain hiver est incertaine. C’est dire que nous sommes ici en pleine idéologie et ceci d’autant que notre voisin allemand, lui, vient encore de raccorder au réseau électrique une nouvelle centrale au charbon de 1000 MW. Vive la cohérence des politiques européennes !

Retrouvez ci-joint la déclaration et le compte rendu.

Télécharger la pièce jointe, Télécharger la pièce jointe
2020-07-08T20:28:21+02:0008/07/2020|Compte-rendu|