Premiers dégâts sociaux de la transition énergétique

//Premiers dégâts sociaux de la transition énergétique

Premiers dégâts sociaux de la transition énergétique

Le Gouvernement écrit à la branche sur la mobilité

FO Énergie a informé les salariés, lors du Compte rendu de la CPB du 15 mai, d’un courrier du ministre de l’Énergie, M. DE RUGY, concernant la mobilité de branche.

Jusqu’à présent, le Gouvernement avait toujours été indifférent à cette question pourtant importante dans un statut de branche.

Si le Gouvernement demande au patronat de lui faire des propositions d’ici septembre 2019, c’est bien parce qu’il a pris une décision idéologique de fermeture des centrales à charbon d’EDF et d’Uniper d’ici 2022, mais sans en assumer les conséquences sociales.

La production d’électricité à partir de charbon va ainsi lui servir de cheval de Troie.

Son courrier vise en réalité à enfoncer un coin supplémentaire dans les garanties sociales de notre branche et à les supprimer, sous couvert de transition énergétique.

Cette fameuse transition énergétique, c’est donc la suppression d’emplois accompagnée de la suppression du Statut des IEG !

Alors, disons-le clairement, pour FO c’est NON !

Télécharger la pièce jointe, Télécharger la pièce jointe
2019-06-03T20:52:45+00:0003/06/2019|Communiqué|