De la Restauration CCAS à la sandwicherie : AVIS DE TEMPÊTE !

//De la Restauration CCAS à la sandwicherie : AVIS DE TEMPÊTE !

De la Restauration CCAS à la sandwicherie : AVIS DE TEMPÊTE !

Suite à une décision « UNILATÉRALE » prise par le Directeur et le Président de la CCAS, la majeure partie de nos restaurants servent, depuis lundi 16 novembre 2020, une « formule sandwich ou salade » à leurs convives. Seuls quelques restaurants de plus de 100 cvts de moyenne/jour, ainsi que les centrales nucléaires et thermiques ne sont pas concernés.

Et pour quelles raisons ? Une baisse de fréquentation sur les restaurants liée au télétravail, et qui génère « des incidences économiques sur notre organisme » ? Pertes qu’ils seraient urgent de faire compenser par les employeurs ?

Les collègues de la Restauration sont depuis trop d’années le prétexte d’une guerre que se livrent les employeurs et la Direction de la CCAS. La convention-cadre signée en 2018 n’en était qu’un énième épisode.

La décision prise de littéralement « prendre en otage » nos convives, afin de forcer les employeurs ne nous appartient pas. Pour autant, nous n’acceptons et n’accepterons pas que nos collègues de la Restauration en subissent les conséquences ni face aux convives, ni face aux Directeurs d’unités.

 

Un CSE extraordinaire (et urgent) se tiendra donc, à la demande de l’organisation syndicale Force Ouvrière, ce vendredi 20 novembre 2020.

Télécharger la pièce jointe
2020-11-19T13:19:14+01:0018/11/2020|Communiqué|