Nouvelle régulation du nucléaire : FO dénonce le chantage du Gouvernement qui lie la fin de l’ARENH au projet Hercule

//Nouvelle régulation du nucléaire : FO dénonce le chantage du Gouvernement qui lie la fin de l’ARENH au projet Hercule

Nouvelle régulation du nucléaire : FO dénonce le chantage du Gouvernement qui lie la fin de l’ARENH au projet Hercule

Le Gouvernement a mis en consultation publique un projet de nouvelle régulation du nucléaire, qui prendrait le relais de l’ARENH (Accès Régulé au Nucléaire Historique), institué par la loi NOME en 2010 et qui prend fin en 2025.

FO a toujours combattu l’ARENH, dispositif régulatoire, qui a été un instrument de spoliation d’EDF depuis 10 ans. Ce dispositif a permis que des fortunes privées, qui n’ont quasiment jamais fait aucun investissement contrairement à ce qui était prévu, se soient faites sur le dos des usagers et d’EDF. En outre, depuis que le principal concurrent d’EDF est devenu Total, entreprise privée beaucoup plus puissante qu’EDF, ce mécanisme est encore plus indécent ! Sa fin annoncée serait donc une bonne nouvelle… « serait », car les contreparties sont lourdes de sens !

Cette consultation publique va durer deux mois et alimenter le dossier du Gouvernement auprès de la Commission européenne qui devra trancher sur cette question puisque l’ARENH a été validée par une décision européenne de 2012. FO Énergie et Mines va évidemment faire valoir son point de vue pour défendre l’intégrité d’EDF. Il est aussi probable que les concurrents d’EDF vont en rajouter dans leur logique de casse de cette entreprise.

OUI il est nécessaire de cesser de spolier EDF et de supprimer l’ARENH !
MAIS ce n’est certainement pas au prix du démantèlement d’EDF !

Pour la sauvegarde de notre entreprise intégrée,
Pour la sauvegarde de nos emplois,
Pour la sauvegarde des missions de service public,
FO Énergie et Mines réaffirme son refus de tout démantèlement d’EDF incarné par le projet Hercule !

Télécharger la pièce jointe
2020-01-27T14:24:01+01:0027/01/2020|Communiqué|